Archives mensuelles : décembre 2014

Macabres Cambrures

« Macabres Cambrures » est sorti  fin novembre chez un éditeur historique et remarquable, Dominique Leroy Editions….

Philippe Cavell - Transes Mécaniques / Editions Dominique Leroy Snel - Collection Vertiges Bulles (1979)
Philippe Cavell – Transes Mécaniques

Sans entrer dans les détails (que vous trouverez ici : Wikipedia), je préciserai juste que Dominique Leroy, ayant choisi de défendre une certaine littérature vendue sous le manteau ou cantonnée dans l’enfer des bibliothèques,  proposa, entre autres, vers la fin des années soixante-dix, une vision plus adulte de la bande dessinée. J’ai ainsi découvert, sans doute rougissant et honteux (j’étais très jeune), deux de mes dessinateurs  préférés, Philippe Cavell (Aka Jacques Hirou, ayant abandonné l’érotisme à bulles au profit de l’architecture) et surtout Georges Pichard.

Georges Pichard - La perfection chrétienne
Georges Pichard – La perfection chrétienne

.

pcfh54
Philippe Cavell – Fanny Hill, femme de plaisir.

 

Georges Pichard - Paulette en Amazonie
Georges Pichard – Paulette en Amazonie

 

Georges Pichard - Couverture de Charlie Hebdo
Georges Pichard – Couverture de Charlie Mensuel n°38 mars 1972

Je suis d’autant plus fier que mon premier recueil de nouvelles érotiques soit proposé par cet éditeur. Il est disponible dans la collection e-ros regroupant sous formats numériques (epub, mobi et pdf) des textes érotiques et libertins.

Jip - Macabres Cambrures / Editions Dominique Leroy
Jip – Macabres Cambrures / Éditions Dominique Leroy

Macabres Cambrures lie Éros et Thanatos. Cléo et Jean, personnages récurrents de ces nouvelles, sont prisonniers de situations troubles et mortifères.

« Jean était seul. Il eut peur, et partit en courant dans la chaleur de la nuit d’été dans un champ de luzerne baigné de lune. Il n’osait pas se retourner, par crainte de ne plus voir la grange. Ou pire, d’apercevoir son amante. »

Marionnettes sortant de scène lors d’un spectacle dont l’érotisme n’a que le drame comme issue, ils se relèvent pourtant à chaque lever de rideau, pour rejouer leur destin dans de nouveaux costumes, sans avoir appris des saynètes précédentes…

 

 

Nota :

1/ Ce recueil appelle une suite.

2/ Un auteur passionnant, Claude Seignolle, est aussi présent chez Dominique Leroy Editions avec un livre étrange, surtout pour ceux qui connaissent ses écrits habituels axés sur le fantastique. Je vous le conseille, c’est un bijou.

Et puis, où trouve-t-on le Diable dont les Évangiles rapportés par M. Seignolle furent un succès et sont désormais un classique du genre, sinon en Enfer (des bibliothèques)